Une désarmante simplicité: Cécile McLorin Salvant & Sullivan Fortner.

  • par

Cécile interprète des chansons peu jouées et rarement enregistrées en essayant de mettre en valeur leur aspect théâtral. Elle commence à chanter en français et en espagnol et à composer des pièces instrumentales et vocales. Elle jouit d’une popularité croissante en Europe et aux États-Unis, où elle se produit dans des clubs, salles de spectacles, et festivals avec des musiciens de renommée comme Wynton Marsalis, Bill Charlap, Aaron Diehl, Fred Hersh, Sullivan FortnerJacky Terrasson MusicArchie Shepp.. Elle chante pour la champagne publicitaire de « Chance» de Chanel.

Le genre de technique vocale tellement éblouissante qu’elle annihile tout sentiment d’effort, donc de présence d’une technique.

Cécile a été l’invitée de Wynton Marsalis et son Orchestre Jazz at Lincoln Center.
Yves Sportis de Jazz Hot a écrit: «… l’aisance et l’aplomb qui révèlent instantanément le talent… aucune intonation, nuance, aucun accent, n’a semblé être négligé, une sorte de perfection naturelle de forme et de voix qu’on ne trouve que dans la culture possédée par une artiste… » et Alex Dutilh de France Musique : « …côté naturel, la belle est désarmante. Le genre de technique vocale tellement éblouissante qu’elle annihile tout sentiment d’effort, donc de présence d’une technique. Précision des attaques, justesse, sautes de registre, chaleur du timbre ».
Cécile a été nominée pour le Grammy 2014 dans la catégorie du Meilleur Album de Jazz Vocal pour son album “WomanChild”, puis a remporté un Grammy en 2015 pour son album “For One To Love”, un deuxième Grammy en 2017 pour son album “Dreams and Daggers” et le prestigieux Edison Award en 2018 dans la catégorie « jazz vocal international » !
Elle a été l’invitée des festivals de Vienne, Monterey, Newport, Nice, Montreux, etc…et de Wynton Marsalis au Lincoln Center de New York et au Symphony Center de Chicago.

(extrait site web de La belle Electrique)



Et pour aller plus loin …

Article dans Jazz Rhône Alpes: ICI (Chantal Hardy)

Léo Ferré, “Est-ce Ainsi que les Hommes Vivent”
Michel Legrand, “La Valse des Lilas”


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *