Vincent Peirani & Emile Parisien renouvellent leur étreinte

Je vais sembler un peu caricatural en écrivant cela, mais il vrai qu’il paraît bien loin le temps où Vincent et Emile nous ont étreint pour la dernière fois. Pour ma part c’était pour l’album “Belle époque” et la tournée attenante ( j’avoue avoir survolé “Out of Land”).

Après ‘Belle époque’ et Sydney Bechet c’est un nouveau projet qui s’inspire, cette fois-ci, du tango et d’Astor Piazzola (entre autres).

Depuis, beaucoup de choses se sont passées : certaines voulues ( aventures en quintet sur Living Being 1 & 2 avec entre autres Julien Herné, Yoann Serra et Tony Paeleman ) d’autres pas (une sale crise sanitaire). C’est donc avec un réel plaisir que l’on retrouve le fameux duo dans un projet au nom prédisposé puisqu’il s’agit de Abrazo (“étreinte” me souffle ma prof d’espagnol préférée).

EMILE PARISIEN, VINCENT PEIRANI , Grenoble, 2021, crédit photo Sébastien CHOLIER

Abrazo” s’inspire non pas de l’œuvre d’un compositeur mais d’une forme d’art, d’une culture : le tango, son élégance, sa mélancolie et sa puissance rythmique et mélodique. Comme pour leur premier duo, Vincent Peirani et Emile Parisien ne jouent pas le matériel d’origine, mais ils en jouent.

EMILE PARISIEN , Grenoble, 2021, crédit photo Sebastien CHOLIER

Retour en photos du concert délocalisé de la MC2 au parc Mistral de Grenoble daté du 22 juin 2021

Pour aller plus loin…

https://www.francemusique.fr/emissions/open-jazz/vincent-peirani-emile-parisien-l-etreinte-du-tango-86431

Étiquettes:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *