Maestrio : trio magique au Pic Saint Loup

Le vendredi 9 juillet, nous avons assisté au concert donné par le groupe Maestrio, qui, comme son nom l’indique est un trio composé de trois guitaristes : Pierre Louyriac (guitare flamenca), Pierre Bernon d’Ambrosio (guitare classique) et Symon Savignoni (guitare manouche). Ce groupe, qui peut également se décliner en version quintet avec un contrebassiste et un batteur, a déjà plusieurs tournées et festivals à son actif. Ils ont été invités en Inde par la Calcutta Guitar Society, ont participé au Midwest Gypsy Festival à Madison (Wisconsin).

La première impression qui se dégage en les écoutant, est que les trois guitares ont chacune leur rôle. Aucune ne fait de l’ombre à l’autre. La première se charge de la mélodie ; la seconde de la rythmique ; la troisième de l’accompagnement ; et cela, de façon harmonieuse. Ils sont trois, mais à la fois ne forment qu’ UN.  Leur répertoire est très varié : des reprises allant d’une symphonie de Mozart à un tango d’Astor Piazzola, en passant par des titres de Django ;  mais aussi bien sûr, des compositions personnelles, comme « la Rumba de Detroit ».

Dans le « Telegraph India », on peut lire à leur sujet : « De la musique virtuose, énergique, spectaculaire et sensible. C’est Paco de Lucía et D. Reinhardt qui viennent tutoyer Mozart ». Et c’est vrai !

D’un morceau à l’autre, donc, presque tous les genres musicaux sont abordés. Cela est également valable au sein d’un même titre : le Libertango est un tango, certes, mais l’on y trouve aussi des sonorités manouches. La même chose se produit pour la symphonie numéro 25 de Mozart : on reconnaît la mélodie, mais à la fois on n’est sûr de rien car les frontières entre les genres s’effacent. Les musiciens ne s’enferment pas dans un registre mais vont et viennent entre les différents styles qui s’enrichissent mutuellement.

Je ne terminerai pas cette chronique sans évoquer le titre « Il était une fois au Mas » : sur les mélodies des trois guitares, Symon Savignoni a ajouté son sifflement. Ce mélange magique qui évoque les plus belles mélodies d’Ennio Morricone, a donné des frissons à ceux qui étaient présents et achevé de convaincre un public déjà conquis.

Pour aller plus loin

Facebook du groupe : https://www.facebook.com/lemaestrio/

Association “J’ai rendez-vous avec vous”: https://jairendezvousavecvous.fr/

Étiquettes:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *